Hérault Underground : Le Korrigan, Pub Underground

Alors que le Nashville vient de fermer ses portes après des années au service des amateurs de bières et de de rock, le Korrigan fait office de dernier des mohicans dans le centre ville biterrois. Entre les halles et St Nazair, les ruelles sombres tremblent au tempo des ondes infrabasses depuis quelques années maintenant. Lieu de culture électronique et alternatif, le pub irlandais est une exception.

La scène rock biterroise y a fait ses armes dans les années 2010, une époque où la ville comptait une douzaine de groupes et où le public se déversait bien après minuit sur les trottoirs avoisinants. Mais les temps ont changé et les derniers à avoir fait claquer une batterie dans l’antre tamisée sont Mata Hari, il y a deux ans déjà, la police stoppant net le concert des jeunes punks qui se livraient précédemment dans cette chronique ( Agora n°4 ). Un coup dur pour le tenancier ? Pas vraiment. Gary est un grand amateur de musique techno sous toutes ses formes et a évolué dans ce milieu tout au long de sa jeunesse. Il fait parti de l’équipe de « L’Embarcadero », la bodega qui rassemble sur les allées les amoureux des caissons et des kilowatts. Presque un havre de paix quand l’air de la féria est saturé des trois mêmes hymnes festifs dont les oreilles des amateurs ont rapidement envie de se passer.

Bref, une vraie dynamique sur laquelle le Korrigan surfe, prennant même ses quartiers d’été à Sérignan plage, devenant le « Korri Beach » pour la saison. Au programme le reste de l’année ? Le désormais célèbre beer pong du jeudi, jeu d’adresse alcoolisé ou encore le concept cool d’open DJ les mercredis et dimanches. Gary annonce : « Ramène ton controleur, tes platines ou tes machines, et viens te brancher sur notre sono pour partager ton dernier set ou ta dernière prod! » Une belle initiative et l’occasion pour les musiciens et compositeurs électroniques de découvrir le bonheur de faire bouger un dancefloor, entre un cocktail et deux shooters, au milieu des néons fluos et de la fumée artificielle. Les vendredis et samedis sont réservés à la programmation de qualité de Gary : « On travaille avec des associations locales comme Sel Acid et des labels comme Nocturbulous, mais on reçoit aussi des grands DJs qui ont des carrières internationales comme Popof, Jack de Marseille, Cebb ou Paul Nazca… » Des noms qui ne parlent peut être pas aux néophites mais qui font se remplir « le Korri » à chacun de leur passage, comme certains artistes locaux talentueux qui participent à la réputation du club depuis mai 2015 ( Trackwasher, Tom Pooks, Karden…).

Une belle réussite pour Le Korrigan Underground Pub qui perpéptue l’esprit de ce lieu de vie et de musique en plein centre ville de Béziers, 9 rue Paul Riquet, depuis plus de vingt ans maintenant. On s’y retrouve le Vendredi 29 Mars pour le set Acid Techno de Woody McBride, légendaire producteur et DJ américain !

Piero Berini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *