Marc Aufort Président du MEDEF Béziers Littoral Ouest Hérault : Notre mission, donner envie aux entreprises de s’installer à Béziers… et d’y rester !

Avec des parents chefs d’entreprise, Marc Aufort ne pouvait qu’avoir la fibre entrepreneuriale. Expert-comptable et Commissaire aux Comptes, spécialisé dans l’accompagnement et le conseil aux entreprises, il a succédé à Fabien Porte à la tête du MEDEF Béziers Littoral Ouest Hérault, il y a un peu plus d’un an.

Depuis sa prise de fonction, il est totalement dévoué à la tâche qui lui a été confiée : « C’est extrêmement important que l’entrepreneur soit représenté et défendu au même titre que le salarié. La démocratie nécessite un équilibre. Etre représentant, c’est essayer d’avoir une influence sur les lois et sur le prescripteur ». Il encourage d’ailleurs et favorise les échanges que ce soit avec les syndicats, les institutions etc : « ils permettent d’améliorer les conditions professionnelles et la qualité de vie de tout le monde. »

Valoriser la richesse de notre territoire

Marc Aufort aime Béziers. Il y est né et trouve ce territoire doté d’un fort potentiel mais  sans réelle lisibilité: « il est difficile de savoir, pour une entreprise, où s’implanter. Il manque un vecteur de communication commun, un guichet unique pour influer sur la liberté d’entreprendre. Le territoire sur lequel nous vivons est très beau, nous devons le soutenir et le défendre dans une démarche consensuelle ».

C’est dans ce sens que le MEDEF biterrois a consulté deux mille entreprises locales pour connaître les forces et les faiblesses du territoire, pour travailler sur son attractivité économique et faire des préconisations. « Nous devons permettre aux entreprises, aux entrepreneurs, de savoir combien ça coûte de s’installer à Béziers. Il faudrait dépasser le territoire et puiser également à l’ouest car ça a des conséquences en termes de retombées économiques sur le Biterrois. On ne parle pas assez des liens entre Béziers et la mer, le nautisme, avec, à l’est, le Cap-d’Agde ou, plus proche, Valras. Nous manquons de visibilité pour les entreprises qui sont installées et veulent se développer et pour celles qui veulent venir. Il nous faut une réflexion commune.»

Le 27 septembre 2018, au Palais des Congrès, 150 entreprises se sont réunies pour exploiter les réponses de cette enquête. Réparties en seize commissions de travail autour de thématiques comme la santé, la viticulture, le commerce, l’aménagement, le tourisme,  leurs conclusions tiennent en 100 pages et ont été transmises au cabinet de l’économiste Nicolas Bouzou pour en faire une analyse macro-économique.

Le résultat sera présenté lors d’un débat le 29 janvier prochain devant un parterre de chefs d’entreprises. L’objectif : créer un modèle d’étude « packagé » sur l’attractivité économique d’un territoire et le faire remonter au niveau national. « Véhiculer une image positive et dynamique du Biterrois dans l’enceinte du MEDEF national, c’est développer une communication positive pour les chefs d’entreprise d’ailleurs », souligne t-il.

Et de finir sur un sujet d’actualité : Pour Marc Aufort, la crise des « gilets jaunes » reflète un malaise dans notre société, celui d’écarts trop importants qui créent des tensions. « Ce qu’ils font n’est pas la solution, on ne résout pas les problèmes en créant d’autres problèmes mais je les comprends. Il est important que nous, chefs d’entreprises, soyons  acteurs de cela et créions du lien. Il ne doit pas y avoir de territoire paupérisé et appauvri entre de grandes métropoles, c’est un facteur de tension sociale. »

Marc Aufort compte bien faire entendre la voix de chaque entreprise durant cette année pré-électorale. Son étude de terrain mettra en avant des préconisations pour les candidats des élections de 2020 : une bonne chose pour la démocratie et les échéances à venir sur Béziers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *