L’ASB Gym : un grand nom du sport biterrois

L’ASB  Gym, bien que peu connu du grand public, est l’un des plus importants clubs sportifs de notre ville. Fondé en 1936, le club de l’ASB Gym et Sports acrobatiques accueille chaque année plus de 700 adhérents, ce qui le classe au premier rang régional de cette discipline en termes de licenciés. Au début de son histoire, seule la gymnastique artistique masculine était pratiquée avec des gymnastes talentueux notamment le regretté Gérard Marty qui fut champion de France en 1972. Dans les années 80, la section gymnastique artistique féminine a vu le jour, suivie dix ans plus tard par la gymnastique rythmique. L’Agora du Biterrois a rencontré Béatrice Lebrun, l’actuelle présidente du club.

Béatrice Lebrun, présidente de l’ASB Gym

L’Agora du Biterrois: l’ASB Gym est réputée pour être l’un des principaux clubs de la région. Les résultats sportifs ont-ils été au rendez-vous cette année ?

Laurent Combes, notre directeur technique, a de quoi être satisfait. Au-delà des 😯 podiums réalisés par nos gymnastes toutes catégories et disciplines confondues dans les compétitions départementales et régionales, nous avons obtenu d’excellents résultats aux championnats de France  division nationale. Une médaille d’argent en gym rythmique par équipe  chez les moins de 15 ans (Sarah Salvador, Lena Seguin, Emilie Ducellier, Nina Gau et Hélia Mange) et une de bronze en individuel pour Hélia Mange. Il y a deux ans nous avions même remporté le titre national dans la catégorie des moins de 13 ans. Pour la finale de la division fédérale à Nantes, notre club avait qualifié cinq ensembles. La surprise est venue d’un jeune ensemble (10-11ans) qui tout en participant à sa première finale, a réalisé une très belle performance en obtenant la médaille de bronze (Sophie Glinkina, Elena Perez, Liséa El Ahdal, Léa Savignol, Lucie Estebe et Louna Gineste). En gym artistique, la jeune et talentueuse Lola Laurent vient d’intégrer cette année l’équipe de France espoir. Nous espérons qu’elle suivra les traces d’Alexandra Soler qui a participé aux championnats du monde et aux jeux olympiques de Sydney en 2000.

L’ASB Gym est-il un club élitiste ou peut-on pratiquer la gymnastique quel que soit son niveau ?

Sur 700 licenciés que compte notre club seulement une centaine de gymnastes participent régulièrement aux compétitions. La plupart de nos adhérents pratiquent la gymnastique comme loisir. Nous avons développé la « baby gym » pour les plus petits depuis les années 80 ainsi que la gymnastique «forme loisir » pour les adultes et même une section pour les séniors de plus de 65 ans. Vous voyez, on peut pratiquer  la gymnastique dans notre club de 18 mois à 99 ans.

 Pourquoi  avoir monté une section spectacle ?

Nous organisons depuis de nombreuses années un gala pour la fête du club. Les spectacles étaient de plus en plus aboutis, jusqu’au jour où l’on s’est dit pourquoi ne pas le montrer à un plus large public. Notre discipline n’étant pas très médiatique en dehors des jeux olympiques, il s’agissait d’un moyen de faire découvrir notre sport au plus grand nombre. Nous avons monté une troupe « Gym Prod » sous l’égide de David Vidal, avec laquelle nous assurons une trentaine de représentations par an principalement l’été dans les campings, pour des comités des fêtes ou d’entreprises. A ce jour nous avons donné plus de 160 spectacles pour plus de 25 000 spectateurs annuels. La chorégraphie est élaborée par les entraineurs du club notamment Solène Affre, les costumes et les accessoires sont quant à eux réalisés par des bénévoles. Je vous donne rendez-vous le samedi 1er décembre à la salle Zinga Zanga pour notre dernier spectacle intitulé « 10 » qui commémore comme son nom l’indique les dix ans de l’aventure « Gym Prod ».Le temps des deux heures du spectacle vous serez éblouis par nos gymnastes dont les habits tout de strass, plumes et paillettes virevoltent au rythme des différents tableaux. »

De nouveaux projets pour l’avenir ?

Nous avons comme projet de monter une structure de formation, un centre des arts gymniques qui permettra aux stagiaires de se préparer aux métiers artistiques mais également à la profession d’entraineur. Le 24 Septembre dernier la conclusion d’un bail emphytéotique avec la ville de Béziers, portant sur un local de 400 m2 à Saint Jean D’Aureilhan va permettre au club de disposer enfin d’un site qui lui sera entièrement dédié, jusqu’alors nous devions partager les infrastructures avec d’autres clubs ou avec le lycée Jean Moulin en ce qui concerne le gymnase Gérard Marty. Nous pourrons ainsi développer la pratique gymnique et acrobatique de haut niveau ainsi que la création de nouveaux spectacles.

Laurent Gomez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *