Un peu d’histoire : Pierre-Paul Riquet, l’enfant de Béziers qui réalisa son rêve…

S’il est un personnage indissociable de Béziers, c’est bien Pierre-Paul Riquet. Il naît dans la cité biterroise le 29 juin 1609, au sein d’une famille de notables et de commerçants. Il mène une carrière prospère dans l’administration des gabelles, la perception de l’impôt sur le sel, qui le conduit à devenir fermier des gabelles de Languedoc en 1661. Il s’enrichit également dans le transport du sel et comme banquier.

Sa fortune faite, il se lance dans la réalisation d’un projet fou : la construction d’un canal reliant l’Atlantique à la Méditerranée. L’idée lui serait venue, enfant, en assistant à la présentation du projet de Bernard d’Arribat, biterrois lui aussi. Mais ce dernier n’arrivait pas à résoudre le problème d’alimentation en eau. Pierre-Paul Riquet passe cet écueil grâce à sa connaissance de la Montagne Noire, dont il a arpenté adolescent tous les sentiers pour traquer sources et ruisseaux. Il imagine un système d’irrigation ingénieux pour amener l’eau au seuil de Naurouze, point haut du Canal.

Le 15 novembre 1662, Pierre-Paul Riquet propose son projet à Colbert, qu’il réussit à convaincre par des arguments économiques (enrichir le Languedoc) et politiques (passage des galères du roi).

L’audace de Riquet n’est pas seulement technique : Tunnel du Malpas, Neuf Écluses, Point Canal… Il est aussi le premier à instituer la mensualisation des salaires et la sécurité sociale pour ses 12 000 ouvriers (même malades ou s’il pleuvait, ils étaient payés) afin de les fidéliser.

Il meurt à Toulouse le 1er octobre 1680, avant la fin des travaux du « canal royal en Languedoc »  devenu « Canal du Midi » à la Révolution. Ses deux fils achèvent l’ouvrage long de 241 kilomètres, inauguré un an plus tard, en 1681.

Ténacité, ingéniosité, force de conviction ont permis à l’enfant de Béziers de réaliser son rêve.

Antoine Stark

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *