Café de Plaisance : une institution

Le nom de ce café incite tout naturellement au voyage. Mais il s’agit ici d’un voyage un peu spécial, d’un voyage dans le temps. Quand on franchit la porte du Café de Plaisance, on ressent l’impression très agréable  d’avoir changé de siècle, d’être revenu au temps des bateliers qui furent  d’ailleurs pendant longtemps la  principale clientèle du café. Le Café de Plaisance est resté dans son jus. Les tables en marbre tout comme les publicités de boissons anisées qui décorent les murs, rappellent ce temps béni où les cafés servaient encore de principal lieu de rencontre pour la population. Les gros «apéros » où il était difficile de se frayer un chemin jusqu’au bar, surtout  les jours de matchs de rugby ou de payes aux usines Fouga, font désormais partie  du passé. Même si sa superbe terrasse bien protégée par des platanes plusieurs fois centenaires, restait toujours  le rendez-vous préféré des couples à la recherche de discrétion, le Café de Plaisance a dû se réinventer.

Laurence préside depuis 1995 aux destinées de l’entreprise familiale. Car dans la famille Jeanjean, on vend de la limonade dans le même cadre depuis le rachat de l’affaire par le grand père, Antonin, en 1933. En gardienne du temple, la petite fille a su mettre en place une vraie cuisine de bistrot, une cuisine intemporelle à l’image du café. La Maison propose  dans son menu quotidien ou à la carte, les plats incontournables qui ont fait le succès planétaire de ce type de cuisine ; citons en vrac le saucisson lyonnais, l’andouillette ou les moules farcies entre autres. On peut retrouver à la table de ce bistrot, le patron de la plus grosse entreprise du Biterrois comme des ouvriers du bâtiment venus faire leur pause repas. L’après–midi, vous croiserez sur sa terrasse aussi bien un couple de retraités profitant du long été indien, qu’une jolie étudiante qui a probablement  séché ses cours pour les mêmes raisons. Il parait même que certains soirs, on y fait encore de jolis apéros parfois autour d’une guitare. Ce qui demande bien sûr à être vérifié personnellement !

C’est pour son histoire, pour son cadre qui aurait pu servir de décors aux films de Jean Renoir, pour sa terrasse avec  vue sur le canal à l’abri de superbes platanes, pour les gens qu’on peut y croiser, c’est pour toutes ces raisons que le Café de Plaisance demeure une institution, un lieu de vie essentiel.  Alors si le besoin de déconnecter du monde moderne se fait sentir, même juste le temps d’un déjeuner, précipitez-vous à cette adresse……même avec votre conjoint.

Laurent Gomez

Café de Plaisance
1 Quai du Port Neuf, 34500 Béziers
Tél : 04 67 76 15 90

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *